Andy falconer via Unsplash

Restaurants et cafés à Fribourg – nouveautés 2019-2020

Parmi tous ces changements, je suis particulièrement heureux de l'ouverture du Punto Sud à Pérolles. C'est l'équipe de chez Mapi (un super restaurant péruvien qui avait dû fermer à cause du bruit occasionné par les concerts improvisés du cuisinier) qui a ouvert ce nouveau snack dédié à la cuisine sud-américaine. Et je suis ravi du retour de la Tour Vagabonde à Fribourg, avec sa délicieuse fondue à préparer soi-même et ses nombreux concerts au chapeau. Je suis par contre bien triste de voir le Mouton noir fermer pour de bon. Ce petit club aura été un acteur majeur des nuits fribourgeoises.

Nouveautés

  • La Coutellerie a été rénovée avec un super concept de prix-libre (Grand-Fontaine 1).
  • L'Aigle noir (Alpes 10) a été repris par la fondation St Louis, qui s'occupe aussi du restaurant du Port.
  • Le Bach et Buck, crêperie aux Grand-places (à la place du Pingouin, Gare 4).
  • Punto Sud, petit restaurant de spécialités sud américaines (Pérolles 30). C'est l'équipe de chez Mapi qui a ouvert ce lieu. Pour l'instant, les plats sont à l'emporter en attendant la patente pour avoir quelques tables.
  • Le Psy, plats méditerranéen et maghrébin (rue de Lausanne 29).
  • Vegalïa, food truck au jardin botanique avec des produits bio végétariens.
  • Chez Spizzi (pizza sur le pouce) a été repris par Graziano, un ancien employé (Abbé-Bovet 5).
  • Le bar le Sous-sol fait maintenant à manger (tartares et salades) (Rue de Lausanne 91). Il devrait ouvrir une terrasse sur le toit du bâtiment.
  • Le café Marcello a changé de gérant, c'est Corpataux du Romantic à Beauregard qui reprend la gestion (Jean-Grimoux 1).
  • Le Tunnel a une nouvelle gérante, qui travaillait avant aux Arcades (Grand-Rue 68).
  • Le Crapule, bar à cocktails (Grand-Places 14).
  • L'Aldavi, épice fine de spécialités corses et portugaises (Jacques-Vogt 2).
  • Les Marchands merciers, café-magasin de produits locaux (Epouses 1).
  • Le Strapontin, café-théâtre orienté stand-up et comédie (ancien bar de l’hôtel de la Rose, rue de Morat 1).
  • Avec la campagne Amène ton tupp', la Ville de Fribourg nous encourage à prendre notre tupperware lors d'un achat de nourriture à l'emporter.

Tout bientôt

  • La Tour vagabonde revient à Bluefactory.
  • Fri-mousse ouvre bientôt son bar dans la Grand-Rue, au numéro 52.
  • Le 12 barres, futur bar à tapas et concert (ancien bar du rababou, Samaritaine 12).
  • Ouverture prochaine de Bagelstein, vendeur de bagels (rue de Romont).
  • L’Auberge aux 4 Vents va changer d’équipe début 2020. Serkan quitte le projet pour laisser la place à Philippe Roschy (Brasserie Le Boulevard 39) et à François Baumann (hôtel Alpha) (Grandfey 124).
  • Le 5 novembre, ouverture de Moules-Edy, un restaurant moules-frites à Beauregard (à la place de la pizzeria Beauregard).
  • Le bâtiment de l'ancienne poste devrait accueillir un bar-restaurant (travaux en 2020) géré par une équipe de Lausanne.

Fermetures

  • Le club du Mouton noir va fermer au 31 décembre.
  • L'hôtel-restaurant du Sauvage à la Neuveville a fermé ses portes.
  • Le café des Arcades a fermé pour rénovation jusqu'à l'automne 2020.
  • Le café-galerie Temps de Vivre à la cathédrale va fermer à la fin avril 2020. Ils cherchent un repreneur intéressé par le concept d’un café avec petite restauration lié à une activité culturelle (patente H).


Chaque semaine, j’envoie par WhatsApp ma sélection d’événements à ne pas manquer à Fribourg. Et je complète souvent par des restaurants coup de coeur, des idées de balades ou des infos plus pratiques comme l’ouverture des restaurants pendant les fêtes de fin d’année.

-> ABONNEZ-VOUS ICI

Restaurants et cafés à Fribourg les nouveautés 2017

Restaurants et cafés à Fribourg – nouveautés 2017

Parmi les cafés et restaurants fribourgeois, 2017 va amener pas mal de changements. Grâce à mes oreilles attentives et à certains de mes abonnés bien informés (merci les amis!), j’ai réuni ici les infos les plus intéressantes.

Je me réjouis de voir ce que tout ça va donner (particulièrement pour le Port, la Coutellerie, Ben et Léo, la Tour Vagabonde).

RESTAURANTS

Le Schild à la Planche-Supérieure est devenu un restaurant libanais.

La fine équipe de Ben et Léo (café de la Fonderie) va ouvrir un second lieu dans un endroit « mythique » du centre ville. Ce sera au Cintra en partenariat avec l’omniprésent José (à l’origine du Cyclo et du Mondial).

Sous l’égide de la Tuile, Le Tunnel retrouve ses belles racines sociales et sa petite salle de spectacle au sous-sol.

L’Auberge des 4 Vents est en pleine rénovation (ou en plein bouleversement?) et c’est Serkan du Café du Jura qui reprendra les commandes.

Le gastro Le Pérolles fermera en 2017. Pierrot Ayer reste discret sur la suite de ses aventures.

Le Grand-Pont change de main et son chef reprend Le Platy, à Villars-sur-Glâne. Son remplaçant vise un concept « bistronomique ».

En Auge, le Soleil Blanc change d’équipe au printemps. Et la Cigogne ferme ses portes.

Le café des Arcades de la place des Ormeaux aimerait s’étendre à l’étage avec un « nouveau concept ».

Le Rendez-vous (tout en bas de la rue de Lausanne) est fermé depuis quelques temps. Un restaurant italien chic devrait y voir le jour.

Le bar de nuit L’Antidote s’est transformé en salle de petit déjeuner de l’hôtel Elite. L’ancien gérant a ouvert un resto à deux pas, La Suite.

Il y aurait un projet de brasserie française dans le magnifique bâtiment de l’ancienne poste, face à la place Georges-Python.

AUTRES LIEUX

La Coutellerie (tout en haut de la Grand-Fontaine) pourrait se transformer en café alternatif.

La super équipe de Brunch, Lunch, etc  (qui égaie la cuisine des Osses) prépare un nouveau projet culinaire dans les environs de Fribourg. Mais pas avant 2018 semble-t-il.

La Tour Vagabonde devrait revenir poser ses guêtres et son ambiance festive au pied de la Tour Henry, entre l’université et les voies de chemin de fer.

Le beau projet du Port à la Planche-inférieure cherche un nouveau souffle. L’équipe historique de rêveurs est entrain de passer la main à plusieurs acteurs des environs.

A Blue Factory, un projet s’inspirant du Port (en moins pirate) devrait voir le jour ce printemps. Jardins urbains, petite restauration, etc. (et activités culturelles?).

Le Rock Café devrait fermer fin 2017. Et donc libérer une des rares patentes F du canton qui permet de rester ouvert jusqu’à 6h du matin. Si vous avez de la suite dans les idées pour un truc cool, foncez!

Si vous trouvez ces infos utiles, vous pouvez bien sûr répandre la bonne nouvelle sur Facebook.


Chaque semaine, j’envoie par WhatsApp ma sélection d’événements à ne pas manquer à Fribourg. Et je complète souvent par des restaurants coup de coeur, des idées de balades ou des infos plus pratiques comme l’ouverture des restaurants pendant les fêtes de fin d’année.

-> ABONNEZ-VOUS ICI

(vos coordonnées ne seront jamais transmises à des tiers)